Prise en compte de l'énergie grise dans nos études

Posté par | 05 janvier 2016 | Keeplanet, Réglementaire | 1 commentaire

Afin de prendre un peu d’avance sur la nouvelle réglementation thermique RT 2020 ou encore RBR, nous mettons en place le calcul des énergies grises pour les matériaux de construction utilisés dans votre étude dans un but de sensibilisation.

19296145_blog

L’énergie grise, c’est quoi ?

L’énergie grise est la quantité d’énergie nécessaire tout au long de la vie du matériau, pour :

  1. Sa production ;
  2. Son extraction ;
  3. Sa transformation ;
  4. Sa fabrication ;
  5. Son transport ;
  6. Sa mise en oeuvre ;
  7. Son entretien ;
  8. Son recyclage.

Grandeurs physiques

L’énergie grise s’exprime en kWh/m3. Cette unité nous permet de calculer une consommation totale en kWh pour votre projet de construction grâce aux épaisseurs des différents matériaux utilisés et saisis par votre thermicien.

Valeurs types d’énergie grise

On note par exemple :

  • Acier : 60 000 kWh/m3 ;
  • PVC : 27 000 kWh/m3 ;
  • Béton : 500 kWh/m3 ;
  • Laine de mouton : 55 kWh/m3 ;
  • Laine de verre : 250 kWh/m3.

Mise en oeuvre dans notre rapport

Nous faisons maintenant apparaître pour chaque rendu les informations suivantes :

  • Energie grise par type de paroi (façade, plancher haut, bas, etc…) ;
  • Energie grise des parois vitrées.

Ces coefficients sont multipliés par les surfaces de chaque paroi pour déterminer votre énergie grise en kWh / m² de surface S.RT ainsi qu’une note allant de 0 à 5 pour vous permettre de comprendre au mieux votre positionnement.

Un commentaire


*/